lundi 18 avril 2011

ARGENTINE - BUENOS AIRES...notre arrivée et nos premiers pas

Billet A/R le 18/07 Rio to Buenos Aires via Montevideo (1h d'escale!!! trop la classe pour un billet pas trop cher trouvé sur edreamers qui l’eut cru!).

Notre petit bombardier de 90 places (compagnie Pluna) toucha l'asphalte bonaerense ou porteña (sic de Buenos Aires) sur les coups de 20h35 et après une cigarette et quelques minutes d'attente, nous apercevons Santi, un ami argentin, et sa compagne Lucia qui venaient nous récupérer. Notre première impression de l'hospitalité argentine avait déjà touché un paroxysme : discours très attentionné, petit tour du centre ville de nuit (Palermo Hollywood, palermo Soho, San Telmo,...), une arrivée chez Santi redoublée de "la casa es su casa" et d'un dîner Pizza / empanadas autour d'un petit verre de vin...Aux anges et bien fatigués des dernières soirées brésiliennes, nous avons fini par dormir avec les princesses des dessus de lit des 2 filles de Santi.

Le lendemain, nous avons emménagé chez Lucia qui nous a loué son appart une semaine dans le centre (Ecuador y Santa Fe mas o menos). Commodités à souhait, intimité et soulagement (traîner nos valises d'auberge en auberge, c'est pas très évident surtout pour des escargots bien chargés comme nous!), nous avons pris possession des lieux en toute tranquillité. Nous en avons profité pour nous reposer et nous balader un peu partout...à la recherche d'une carte de la ville (sans grand succès : ne pas vous rendre au point info du dique 1, ça ne sert à rien....). Par contre, procurez-vous la bible des "colectivos" (Bus) : la GUIA T !!

Plaza Francia

Metro et colectivo


























A partir du dimanche 24 avril, nous avons élu domicile chez Estela, la chère et très gentille maman de Javier...
Nous y avons passé près d'une dizaine de jours, l'endroit est magnifique, vert et très chaleureux, à 1h en train de la capitale : San Miguel.
Nous n'oublierons jamais la gentillesse de cette Dame, qui a 80 ans pète le feu et la bonne humeur. Un grand merci...dommage que ce lieu soit un peu trop loin du centre car il respire vraiment la tranquillité.



Roco et Lolita

Aucun commentaire:

Publier un commentaire