lundi 31 octobre 2011

Argentina - Parque Talampaya - km 5253

 Le parc national Talampaya de la province de la Rioja situé à quelques kilomètres d'Ishigualasto. Il ne fut découvert que dans les années 1970 suite à la construction d'une route reliant Patquia et Villa Union. En 2000, il fut déclaré patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.
Impossible de le visiter par ses propres moyens, vous devez faire appel à un tour proposé par l'unique entreprise privée qui exploite le site. La note s'avère salée lorsqu'on est étranger puisque le prix des entrées dans les parcs nationaux est triplée voir plus... Trois prix sont en général appliqués en Argentine : les locaux (gratuit la plupart du temps), les nationaux (40 pesos), les mercosur (encore un peu plus cher) et le reste du monde (100 pesos) !!! Et impossible de négocier...
Bref, ça vaut le coup alors on paye notre entrée qui a doublé depuis l'année dernière plus le prix du tour en minibus.

Le spectacle naturel que nous allons découvrir résulte de mouvements tectoniques qui ont provoqués le soulèvement des masses rocheuses, d'un climat désertique (une grande amplitude thermique) et d'une érosion dû vent et à l'eau.
C'est parti pour 2h30 de visite fabuleuse du canyon sec du rio Talampaya, des falaises de 145m de hauteur, des vestiges laissés par les peuples aborigènes, des zuris, maras et vigognes...
Ce fut également une terre de dinosaures puisque de nombreux fossiles y ont été retrouvé. Sachant qu'un seul corps se fossilise sur 10 000 individus, il y en avait du dino par ici...

Entrée du parc










C'est dans ces trous que les indigènes moulaient les graines pour en faire de la farine.
 



Entrée dans le canyon de Talampaya
Un zuris ou petit renard gris du désert
 


Jardin botanique. Les arbres ne sont pas mort mais font peu de feuilles pour économiser l'eau...






ça piaille de partout : de nombreux oiseaux nichent dans ces parois vertigineuses...


 


La Catedral


La Torre




El Monje : le prêtre


Un MARA, petit habitant du coin

Des VIGOGNES





Le sentier du Trias...attention à ce qui peut nous arriver !!!

En un rien de temps la Doudouce réussi à dompter ce bébé Tyranosaure ! Unbelievable, Quel courage !

Un long cou admirant le coucher du soleil sur



Aucun commentaire:

Publier un commentaire